janvier 2015
Thèmes :

Musée Stella Matutina Ile de la Réunion

Publié le 15 janvier 2015

Le Musée Stella Matutina est situé sur le territoire de la commune de Saint-Leu sur la côte Ouest de la Réunion. L’accès au lieu-dit « Stella » se fait par la route menant au Piton St Leu. Là, à une hauteur de 120 mètres, dominant l’Océan Indien et la côte de Saint Leu, on découvre l’ancienne usine sucrière de Stella Matutina.

Musée Stella Matutina Ile de la Réunion

Le musée occupe depuis plus d’une quinzaine d’année une place privilégiée dans le paysage muséal réunionnais, avec une identité reconnue en tant qu’outil majeur pour la connaissance de l’économie et de la société construite autour du sucre.

De l’usine sucrière au musée Stella Matutina

1830 : Le domaine « le Souvenir » de la famille Lesport, suite à la grande crise du café, cultive la canne et de nombreuses autres denrées : café, maïs, pois, fruits… Après l’abolition de l’esclavage (1848), le domaine rebaptisé « la Recouvrance » s’agrandit considérablement, jusqu’à atteindre 40 hectares entre 1850 et 1859.

1869 : suite à la grande crise sucrière de 1865 qui oblige la famille Lesport à revendre à Jean Dussac, la superficie cultivée est augmentée et l’établissement transformé en sucrerie moderne. Elle est successivement baptisée « Stella Maris », puis « Stella Matutina ».
1880 : la propriété compte 250 travailleurs indiens, cafres et malgaches, dont 46 femmes et 53 enfants. Elle comprend également, outre le camp des engagés et un hôpital de 11 lits, des ateliers de charronnerie, de forge et de bourrellerie.

1928 : acquisition de nouvelles terres et modernisation de l’usine par l’ajout de nouveaux bâtiments.

1954 : fusion de Stella Matutina avec les sucreries de Bourbon qui, sous l’impulsion d’Emile Hugot, donnent à l’usine sa forme actuelle.
Décembre 1978 : l’usine, d’une capacité insuffisante, ferme ses portes et devient une friche industrielle jusqu’à ce que la Région décide de la réhabiliter en musée, idée lancée en 1975 par Lindsay Lincoln, directeur technique de l’usine de Bois Rouge. La plate-forme attenante de chargement des cannes fonctionne toujours actuellement.

Juillet 1991 : le musée ouvre ses portes.

Le lieu est une mémoire. Mémoire d’une époque, d’une technique, mémoire des hommes et des femmes qui ont vécu pendant plus d’un siècle sur ce site.

La visite du musée dure 1h30.
Du peuplement de l’île à l’ère du café, découvrez La Réunion à travers l’histoire de la canne à sucre.

Profitez d’un séjour sur l’ile de la Réunion, pour découvrir ce musée unique.